Âge, vieillesse et temps écoulé

Bonjour !
J’ai lu quelque part (tome 1 ?) que les années, sur Loss, sont constituées de 600 jours de 33 heures (ou 585 jours à un autre endroit je crois), donc en terme de temps écoulé, une année sur Loss équivaut à environ 2,25 années terriennes ?
Est-ce que l’on peut considéré que la vieillesse agit de la même façon par heure écoulée ? Est-ce que la différence en gravité (10% il me semble) à un impact sur le rythme de vieillesse naturel ?

Je lis dans le tome 2 les défauts « enfant » et « vieillard », respectivement « entre 9 et 13 ans » et « entre 50 et 70 ans ». Je suppose que l’on parle d’années Lossiannes ? (Lossiannes ? Lossiennes ?)
Donc en équivalent années terriennes, le défaut « enfant » serait si le personnage à entre 20 et 30 ans ? Et pour le vieillard entre 110 et 160 ans ?

Et la durée de vie moyenne d’un lossyan (lossyan ? lossyen ?) est de 38 ans, donc environ 85 années terriennes ?

J’espère ne pas avoir loupé un chapitre / supplément qui explique tout ça, et que mes questions sont fondées :slight_smile: !

1 J'aime

Alors en fait… on a triché bassement.
Quand on parle d’âge des gens, sur Loss, on parle en référence terrienne. Il m’arrive même d’employer le mot semaine pour 7 jours, alors que la semaine lossyane en dure 12. Shame on me.
Il be faut pas convertir les âges des personnages en années lossyannes. Les âges sont données dans notre propre référentiel de temps, avec nos durées.

Pour répondre à la deuxième question : c’est année lossyanne et mois lossyan ^^
Et la troisième question : un Lossyan, une Lossyanne

2 J'aimes

Super merci pour vos réponses :slight_smile: !
Donc 9-13 ans et 50-70 ans, ce sont bien des années terriennes, et non lossyannes, et pareil pour la moyenne d’âge à 38 ans, c’est en années terriennes.
c’est sûr que tout de suite, c’est plus simple pour comprendre / se faire une représentation mentale.

Mais du coup, le 38 ans d’âge moyen me parait jeune, vu qu’il y a les symbiotes ainsi qu’une pharmacopée développée… Mais bon, c’est un monde violent aussi…

Ca tient compte de la mortalité infantile, qui reste relativement élevée ; après tout, la médecine de qualité, ben c’est pas du tout accessible au plus grand nombre. En gros, une fois passé les premières années, ça s’améliore, mais c’est lui qui explique cette moyenne.