Les symbiotes, les rêves, et la mémoire

Je profite de l’occasion du forum pour préparer ma future campagne, et je me posais une question. Est-ce que cela enfreint; trop ou pas, le lore du jeu de passer par un Chaman très expérimenté, pour faire partager aux PJ a travers leurs Symbiotes, et le réseau qu’il constitue, un souvenir datant d’il y’a fort longtemps ?

Mon idée; que je vais caler sous spoiler pour éviter de spoiler trop, serait la suivante :

Résumé

Mon groupe de PJ se constitue d’un Noble Hemlaris exilé et d’une Dragensmann partie faire ses preuves en dehors de sa tribu, tous deux engagés de circonstances auprès d’un Marchand de l’Athemaïs ayant récupéré le petit navire lévitant de son mentor a sa mort; mais aussi hérité de ses dettes envers les Maître Marchand de la cité.

Mon idée étant d’avoir des scénarios axès sur mes PJ, dont l’un serait en réalité entremêlé avec la trame principale de ma campagne, ou un complot de vaste envergure se trame, qui résultera si les PJ ne parviennent pas a s’en rendre compte et, surtout, l’arrêter, dans un très grave événement résultant en beaucoup de morts, mais aussi une vaste destruction.

Si pour l’Hemlaris, et le Marchand, j’ai mes idées, je comptais partir sur l’aspect intervention de Loss pour la Dragensmann qui, au fur et a mesure des scénarios, serait amenée a rêver d’une scène précise; datant d’avant l’Hiver. Ce qui, a un moment ou a un autre, pousserait les PJ a se tourner vers la quête d’un Chaman, leur faisant découvrir la Racine et, plus tard auprès d’un autre Chaman plus expérimenté, employer la symbiose pour permettre aux Symbiotes des PJ de leur faire expérimenter le souvenir d’un symbiote plus ancien et disparu depuis, comme une rémanence d’un autre temps.

Le tout pour faire une courte session ou les joueurs joueraient des personnages du passé; revivant en réalité leurs souvenirs, et devant en tirer les leçons nécessaire pour se rendre compte qu’un complot et a l’oeuvre, et que Loss tentent de les prévenir de cela pour qu’ils l’en empêche avant qu’il soit trop tard.

Cela étant dit, ça me parait un peu difficile avec ce que les livres offrent comme information sur les chamans, donc je préférais savoir si ce n’était pas un peu « too much ».

Je te fournis la réponse, mais comme on tombe dans le métaplot, on va cacher les infos.

SPOIL !

Ce n’est pas du tout too much. C’est le pouvoir de Loss vivante et de l’ambiose. Mais tout doit passer par l’action d’un chaman, qu’elle soit consciente ou inconsciente. Loss n’agit pas, elle réagit seulement. Ses sens, sa cognition, ce sont les chamans. Il faur donc bien garder en tête que Loss vivante ne réponds qu’aux chamans et parce que ces derniers ont cherchés ou trouvés quelque chose, partagé à travers l’Ambiose.
Alors, oui, ça peut être un souvenir qui a suivi un symbiote et a survécu dans l’ambiose. Et cela peut aller beaucoup plus loin, puisque c’est le même phénomène qui donne naissance aux morrows.
Par contre, Loss vivante, comme les symbiotes, ne pense pas comme un humain. Elle ne parle pas, elle n’explique pas, elle ne décrit pas : elle montre des images, des sensations, des émotions, elle ne les explique pas, car elle n’en est simplement pas capable. Tout ce qu’envoie Loss vivante est TOUJOURS cryptique, toujours incomplet, toujours sujet à interprétation. Il ne peut, par exemple, pas y avoir de souvenir complet et détaillé, d’événement accompagné de dialogues ou autres. En gros, pas de flashblack complet. Pour ça, il faut un chaman balaise capable de réunir les morceaux et les traduire.

2 J'aimes

au fait, l’idée est vraiment très bonne et on t’encourage, c’est même Alysia (notre spécialiste es chamans avec Emilie) qui dit : Loss approved.

Ok ok ! Merci pour les réponses ! Je vais essayer d’arranger ça. Niquel.

1 J'aime